Les nouvelles mesures décrétées pour l'enseignement secondaire annoncent la reprise des cours pour ce lundi 16 novembre. Une stratégie d'hybridation sera mise en place, à savoir un enseignement à la fois en présentiel et à distance. Les élèves doivent alors disposer d'un matériel informatique et d'une connexion internet pour pouvoir suivre leurs cours dans des bonnes conditions. Or, ce n'est malheureusement pas toujours le cas surtout dans ce contexte de crise.

Ce système d'hybridation peut engendrer du décrochage scolaire pour certains élèves. Pour contrer ce phénomène et pour soutenir les élèves pour lesquels l'enseignement à distance à domicile est totalement ou partiellement impossible, le Centre Ener'j, en concertation avec l'Echevin de la Jeunesse de la Ville de Charleroi ouvre ses locaux à partir de ce lundi 16 novembre, jour de rentrée, pour permettre de suivre leur scolarité en utilisant les équipements disponibles.

"Nous disposons de six ordinateurs dotés d'une caméra et d'un micro", explique Hakim Bouzbib, président du Centre Ener'J. Il poursuit en déclarant : "La crise sanitaire a engendré des mutations de notre action au sein du Centre Ener'J, avec notamment une réflexion sur l'aide concrète que l'on pouvait apporter aux jeunes en cette période. La mise à disposition de notre espace multimédia afin de leur permettre de suivre l'enseignement hybride était une évidence". 

De plus, le Centre Ener'J déploiera un encadrement professionnel. Tout est mis en place pour éviter le bug informatique.