Le CHU de Charleroi (ISPPC, hôpitaux publics) entame les tests de dépistage dès ce mardi.

"Face à l’épidémie qui frappe notre pays, des collaborations entre le milieu académique et les centres hospitaliers ont été encouragées", explique l'hôpital dans un communiqué.

"Un protocole élaboré par les FUNDP de Namur (Pr Benoït Muylkens) permettant le diagnostic du SARS-CoV-2 a été mis à la disposition des scientifiques. En se basant sur cette procédure, le CHU de Charleroi a collaboré étroitement avec le Laboratoire de Médecine Expérimentale (ULB 222) de la Faculté de Médecine de l’ULB implanté en ses murs pour l’adapter à la routine du laboratoire de microbiologie clinique."

Les tests des patients commencent donc ce mardi 24 mars. Le laboratoire de recherche universitaire (site André Vésale) a reçu hier la validation de ses résultats par le Centre de Référence pour COVID-19 (Pr Emmanuel André – KUL). 

En ce moment, une première phase de formation du personnel de routine est en cours, "et une montée en capacité des diagnostics se fera rapidement. Cette action a été réalisée en coopération avec François Dufrasne, PhD UCL" précise le CHU.

Ils pourront effectuer chaque jour 88 tests dans un premier temps, 240 rapidement, et une montée en puissance est attendue ensuite. 

Ce mardi matin, c'est l'UMons qui annonçait pouvoir dépister le Covid-19

Attention: ce n'est pas une raison pour vous présenter au CHU de Charleroi pour demander un test. La procédure reste toujours la même, vous devez toujours passer par votre médecin généraliste, qui lui vous indiquera la marche à suivre.