Les Dauphines misent sur la continuité pour 2016-17, sans oublier de se renforcer.

Les Dauphines ont jeté les bases de la prochaine saison avant d’aborder leur premier match des playoffs contre Gand.

La grosse question pour l’avenir du club portait sur l’entraîneur. Les dirigeants de Monceau allaient-ils parvenir à convaincre l’Espagnol de poursuivre son travail en Belgique ? La réponse est tombée : oui ! "Pascual Saurin a prolongé pour une saison avec nous", explique Marc Wauters, le président des Moncelloises. "Il s’occupera toujours de l’équipe de Ligue A. Mais il prendra également la tête de notre formation de P1. On a une chance exceptionnelle de l’avoir avec nous. C’est un formidable formateur qui aime travailler avec les jeunes. Je suis certain qu’il fera encore de l’excellent boulot avec nous."

Si les Dauphines rêvent du titre, elles savent que Gand et Kieldrecht sont les favoris. "On va tout faire afin de forger le meilleur résultat possible. On sait que les playoffs 1 se joueront en l’espace de huit jours. Cela laissera peu de temps à nos joueuses blessées pour revenir dans le coup. J’espère tout de même les récupérer."

Les Moncelloises rêvent de terminer dans le Top 3. "Ce sont les places qui donnent accès à l’Europe. La quatrième position prolonge la saison avec un match contre la meilleure formation des playoffs 2."

Sans savoir de quoi l’avenir sera fait, les Dauphines ont déjà commencé à dessiner le noyau de la prochaine saison. "On doit encore rencontrer certaines joueuses. Je peux dire pour l’instant que Bente Daniels, notre néerlandophone, poursuivra une saison de plus avec nous. C’est une bonne nouvelle. On veut des joueuses du pays, qu’elles soient francophones ou néerlandophones. À ce sujet, on comptera avec nous Stéphanie Van Bree. C’est une joueuse de 29 ans qui évolue à Zoersel. Elle a déjà joué en Espagne. Notre coach la connaît donc bien."