L’occasion pour les organes consultatifs et participatifs de la ville de présenter leurs bilans et projets, ainsi que d’interpeller les membres du collège.

Si l’égalité femmes/hommes avance à petits pas en bords de Sambre, la référente genre appelée à assister et conseiller l’administration n’est toujours pas recrutée ! Présidente de la commission Égalité Femmes/Hommes, Margaux Joachim a demandé des comptes sur le dispositif d’hébergement social d’urgence. Président du CPAS, Philippe Van Cau a insisté sur le renforcement des capacités d’accueil pour les femmes en grande précarité. Douze lits sont disponibles au Triangle, et de 8 à 13 à l’abri de nuit Dourlet. Mais aucune structure n’est encore exclusivement dédiée à l’hébergement féminin.

Il a été question de maîtrise d’usage avec les représentants des conseils participatifs. Comme l’a souligné la Première échevine Julie Patte en charge de la Participation, cette méthodologie de consultation citoyenne a été expérimentée dans le cadre du "plan places", 17 places à réaménager en concertation avec leurs habitants et utilisateurs.

C’est du côté de l’information citoyenne sur l’état d’avancement des chantiers que ça coince, selon la représentante du CP Centre Florence Bertholet qui en a fait grief au bourgmestre. Quid du timing et de son évolution ? Quid des retards ? Si la ville multiplie les canaux de communication pour partager l’info, Magnette se dit prêt à aller plus loin avec les membres des conseils participatifs, en leur faisant envoyer les gazettes et avis de chantiers par mail. Il a rappelé quelques dates clés en matière de rénovation urbaine : le programme Charleroi DC doit être clôturé pour la fin 2023 au plus tard. En voirie, la sous-couche de revêtement de la rue de la Régence devrait être coulée avant Noël… si le temps le permet. Quant au boulevard Bertrand, son remodeling s’achèvera au printemps. 2023, c’est aussi la période à laquelle l’esplanade de la gare et les quais de la rive droite de la Sambre auront pris leur visage définitif. Il faudra attendre 2026 pour le projet A6K/E6K et le quartier du Futur de la Défense Nationale, sur le domaine de Carsid à la Porte Ouest.

Le reproche adressé par le président de la commission bien-être animal est le même : pour Jean Claude Van Cauwenberghe, Charleroi est une ville modèle en matière de bien-être animal. Mais elle doit renforcer sa communication. C’est prévu, a répondu Alicia Monard. Le site internet de la ville va être complété.