L’hiver arrive. Cette saison est une période très difficile à vivre pour les SDF. Ceux-ci peuvent toutefois compter sur les logements de nuit mis à disposition par le CPAS de Charleroi. Ce dernier déploie son dispositif hivernal qui s’étendra du premier novembre 2020 jusqu’au 31 mars 2021.

Cependant, le coronavirus a impacté le bon déroulement de l’organisation habituelle. Le CPAS de Charleroi a travaillé pour garantir la même offre d’accueil dans les abris de nuit. Tout est fait pour limiter la circulation du virus. "Pour cette période d’hiver, les abris de Dourlet et du Supplétif sont maintenus avec une capacité de 32 lits. Ils sont complétés par un bâtiment situé à la rue de la Neuville que nous avons loué. 35 lits supplémentaires seront offerts". En plus de ces deux infrastructures, explique Philippe Van Cauwenberghe le président du CPAS de Charleroi, le CPAS va aménager son ancienne conciergerie, située au n°11 de la même rue. Ces locaux serviront d’annexe au nouveau bâtiment loué. Les personnes dans le besoin pourront y trouver des sanitaires, un réfectoire, ainsi qu’une bagagerie et qu’un accueil.

Au total, le CPAS proposera pour la période hivernale 67 lits. Deux de plus que les années précédentes.

En ce qui concerne le mode de fonctionnement dans les abris de nuit, le port du masque est obligatoire. Le CPAS rajoute à cela une prise de température et le lavage des mains systématique. Les abris gardent un horaire d’ouverture normal de 7j/7 de 21h à 8h. "Nous avons dû augmenter le nombre du personnel encadrant, vu que nous sommes sur plusieurs sites. Nous avons dix éducateurs présents chaque nuit pour assurer l’accueil et le bon fonctionnement du dispositif", continue le président du CPAS.

L’accueil de soirée se fera sur le site du Spinois de 15h30 à 20h par groupes de vingt personnes. C’est dans ce bâtiment que 12 lits seront rajoutés si une crise survenait, comme des températures extrêmement froides par exemple.