Le CPAS a désigné un laboratoire pour réaliser le testing Covid de son personnel travaillant dans les neuf maisons de repos publiques, les soins et services à domicile, les abris de nuit et la Maison Lancelot pour mineurs. 

C'est environ 1400 agents qui travaillent au CPAS de Charleroi pour les services concernés. "Le testing se fera sur base volontaire et concernera principalement les agents de retour de congé et les nouveaux engagements, le reste des agents sera testé dans la foulée", précise le CPAS dans un communiqué. 

Les prélèvements seront effectués par les infirmières des maisons de repos, spécifiquement formées pour l'occasion, avant d'être testés en laboratoire. Les résultats seront disponibles dans les 24 heures. 

Pour le président du CPAS, Philippe Van Cauwenberghe, "il faut prévenir autant que possible le retour de l'épidémie, principalement dans nos maisons de repos. D'un point de vue plus large, j'espère toujours pouvoir compter sur le soutien des niveaux de pouvoir supérieurs dans cette démarche : une base légale solide serait très utile pour généraliser ce type de testing... qui a également un coût considérable."