Charleroi Le réalisateur Fabrice Maze est venu à Châtelet pour tourner la deuxième partie du documentaire.

Le peintre belge René Magritte ne cesse de fasciner les artistes de tout horizon. En 2018, le réalisateur français Fabrice Maze était  déjà venu à Châtelet, là où le peintre a passé une partie de son enfance.

Cette fois, il est venu tourner de nouvelles scènes sur l'enfance et la vie du jeune René.

Afin d'incarner le rôle de l'artiste peintre et vu la forte ressemblance, l'historien châtelettain André Servin s'est prêté au jeu en revêtant le célèbre costume noir de Magritte.

Grâce à un travail de précision de Charles Vandevenne, artiste plasticien de Châtelet, créateur de la statue de Magritte sur le rond-point de Tienne Rombeau et de la décoratrice française Marie Cazenave, l'équipe à pu filmer une maquette très précise de la maison familiale lorsqu'ils habitaient à Gilly.

"Nous avons tourné les souvenirs d'enfance de Magritte. Le premier souvenir est son berceau. La première chose qu'il a vu en arrivant sur cette planète c'est une caisse qui le fascinera toute sa vie. Je pense que cela a été crucial dans son amour des objets. Le deuxième souvenir est un ballon libre, une sorte de montgolfière. Celle-ci s'est effondrée sur le toit de sa maison et les 2 aéronautes ont récupéré le ballon en passant par l'intérieur de la maison. Il a été aussi interpellé qu'un enfant pourrait l'être aujourd'hui en voyant des astronautes. Le troisième souvenir est celui du cimetière de Soignies dans lequel il jouait avec Emilie, la fille du gardien", explique le réalisateur.

Ces souvenirs ont été déterminant dans sa vie future notamment quand, en sortant d'avoir jouer dans un caveau, il découvre un peintre à l’œuvre. C'est à ce moment que le petit René décide à 13 ans de devenir peintre.

Cette étape est la troisième partie du tournage comprenant 3 jours passés au musée de Magritte à Bruxelles. Il aura également été question d'interviews dont celle du directeur du musée de la photo Xavier Cannone. La sortie du film documentaire est prévue pour la fin 2020.