La démission de Krystel Ballau entraine des changements dans les assemblées démocratiques locales où le groupe C+ est représenté. Elue en deuxième place sur la liste tirée par Eric Goffart aux élections locales de 2018, la jeune femme qui ne parvenait plus à concilier sa vie professionnelle et politique avec son activité sportive de haut niveau a annoncé son départ du conseil communal. 

Ce lundi soir, le premier suppléant Tanguy Luambua est appelé à lui succéder : juriste et politologue de formation, cet avocat de 32 ans inscrit au barreau de Charleroi prêtera serment en séance publique, après avoir lui-même renoncé à son siège au conseil de l’aide sociale (CPAS). Il y sera remplacé par un ex-mandataire communal, Mohamed Kadim, président de la Maison Pour Association (MPA).

Diplômé de l’UCL avec un passage par l’Université d’Anvers, Tanguy Luambua a participé l’an dernier à la première promotion du Certificat Harvard-ULB en Stratégie territoriale, Microéconomie et Compétitivité sur le campus de l’UT à Charleroi. "C’est le dégoût des affaires politico-judiciaires qui m’a amené à m’intéresser à la politique quand j’avais 18 ans", indique-t-il. 

Dans le cadre des 4 années de mandat qu’il lui reste, il promet d’accorder une attention particulière à la transparence. Le nouveau conseiller s’intéresse aussi beaucoup à la sécurité et au développement urbain, en particulier dans l’extra-ring.