Ce mercredi un nouveau CNS a eu lieu avec de nouvelles recommandations et un rappel des mesures existantes. Tout cela dans un contexte de légère reprise du covid-19. Pour toutes ses raisons, Frédéric Rousseau, le patron du Nauti, a décidé de ne plus ouvrir son établissement jusqu'à nouvel ordre, tant que le situation sanitaire reste incertaine. "Je préfère fermer car les concentrations de personnes ne sont pas ce qu'il y a de plus judicieux en ce moment. Ne pas ouvrir permet de limiter les foyers de probables propagations. Je sais que normalement je peux rouvrir suivant des dispositions sanitaires particulières mais là, il ne faut pas jouer avec la santé des gens. Nous évoluons actuellement dans un contexte où il n'est pas possible de se concentrer sur le seul fait de faire la fête. Je veux que le Nauti soit synonyme de fête et pas de nid à propagation."

Le patron de l'établissement, qui n'est pourtant ouvert que le vendredi, sait qu'il ne sera, hélas, sans doute pas le seul à prendre cette décision. Pour lui, ce n'est pas faire marche arrière dans le refonfinement mais simplement prendre ses responsabilités et contribuer à la bonne santé de tous.