Le service ORA de la police de Charleroi a réalisé un joli coup de filet ce jeudi soir. Sept personnes ont été interpellées, indique le parquet.


L'info publiée ce vendredi par nos confrères de RTL Info a été confirmée par le parquet de Charleroi. Ce jeudi soir, la section stupéfiants ORA de la police locale de Charleroi a interpellé le chef présumé d'un réseau de cocaïne et héroïne sévissant à Charleroi et à Liège. 

D'après nos confrères de RTL Info, le chef présumé du réseau, dont la marchandise est basée à Liège, s'est rendu auprès de son responsable carolo après que ce dernier a sollicité de la marchandise. Des écoutes ont été effectuées dans le cadre de ce dossier ouvert depuis quelques mois. C'est lors de ces écoutes que la section ORA a intercepté l'information de la venue du chef du réseau et mis en place une opération d'urgence afin d'interpeller les suspects. 

La drogue planquée dans la boîte à gants

L'opération a été un succès puisque le chef du réseau a été interpellé et privé de liberté. Six autres personnes ont également été interpellées. « Il y a eu six présentations au juge d'instruction Clausse. Quatre mandats d'arrêt ont été délivrés et une personne a bénéficié de mesures alternatives », détaille le parquet de Charleroi. Une personne doit encore être prochainement entendue. 

Cinq perquisitions ont été menées durant l'enquête. Deux à Charleroi et trois en cité ardente, précise le parquet. Lors de l'opération menée jeudi soir, 1,2 kg d'héroïne ont été découverts dans le véhicule du présumé chef, planqué de manière ingénieuse dans la boîte à gants de la voiture : « Pour accéder à la planque, il faut brancher un chargeur particulier dans l'allume-cigare pour permettre l'ouverture », signale Daniel Marliere, substitut du procureur du Roi.

Le parquet de Charleroi se félicite du travail réalisé par la section ORA de la police de Charleroi.