Charleroi

Sans surprise, le prêtre âgé de 77 ans a été acquitté de toutes les préventions à sa charge. Les six autres prévenus ont également été innocentés.

Le père Samuel était poursuivi devant la justice pour escroquerie, célébration illégale de mariage, violation du secret professionnel et exercice illégal de la médecine. Six autres prévenus se retrouvaient à côté du père Samuel. Poursuivis pour escroquerie, ils ont également été acquittés par le tribunal.

Les prévenus plaidaient tous l’acquittement

Me Vincent Dussaucy, avocat du prêtre, avait plaidé l’acquittement. Selon lui, le dossier ne comportait aucune preuve à charge de son client. Le conseil du premier prévenu a été rejoint par les avocats des six autres prévenus, qui ont plaidé l’acquittement. Daniel Marliere, substitut du procureur, avait préalablement requis l’acquittement pour « un dossier sans preuve d’une éventuelle manœuvre frauduleuse de la part des prévenus ».

Très déçu par le jugement

À la sortie de l’audience, les parties civiles avaient du mal à cacher leur mécontentement : « Nous sommes déçus par cette décision. On le laisse faire ce qu’il veut et il finit toujours par s’en sortir ». Les prétendues victimes du père Samuel envisageaient déjà un éventuel appel : Il faudra voir, avec nos avocats, l’éventualité d’interjeter appel de la décision ». De son côté, le père Samuel n’a pas oublié de remercier le seigneur et le tribunal de cette décision.