Le 6 août 2016, la police de Charleroi était touchée en plein cœur lorsque Khaled Babouri, un algérien de 33 ans, avait agressé deux policières de la zone avec une machette. 

Au cri de "Allah Akbar", Khaled s’est d’abord attaqué à Hakima qui s’effondre au sol, grièvement touchée au visage avant de s’en prendre à Corine, également touchée par l’assaillant. Ce dernier s’effondre définitivement au sol, touché par les balles de l’arme d’Hakima et d’une troisième policière, intervenue pour aider ses deux collègues.

Rezki A. est le seul poursuivi pour cet acte terroriste. Le voisin de Khaled Babouri est suspecté de l’avoir aidé en le conduisant sur les lieux et en lui fournissant l’arme. 

Ce lundi, le dossier a fait l’objet d’une remise. Le procès aura lieu le lundi 25 janvier 2021, pour toute l’après-midi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi.