On le sait, l’une des priorités de la justice et de la zone de police de Charleroi est de mettre un terme aux nuisances provoquées par le trafic de stupéfiants, qui tend à prendre de plus en plus d’ampleur dans les rues du centre-ville de Charleroi. Dans ce cadre, des opérations de sécurisation sont fréquemment menées.

Le 11 octobre dernier, le PSO (Peloton de Sécurisation et Ordre public) a surpris un manège suspect entre deux hommes qui s’engouffraient dans une ruelle. Kamel est à pied, tandis que l’acheteur est à vélo. Les policiers interviennent. Rattrapé quelques mètres plus loin, Kamel laisse tomber ses boulettes de cocaïne au sol (4,42 g).

Le prévenu est en aveu de vendre de la drogue, et ce quinze jours après sa sortie de prison. Le parquet requiert donc une peine de 37 mois de prison ferme contre Kamel, qui a replongé dans le système et qui se trouve en séjour illégal sur le territoire. Jugement le 23 décembre.