Créer une filière de démantèlement et de recyclage d’avions à proximité de l’aéroport de Charleroi : l’idée avait été lancée il y a quelques années et a fait son bout de chemin. La SOWAER, désignée en juillet dernier par le gouvernement wallon pour initier le projet, a racheté à la Sonaca un terrain de 2 hectares jouxtant l’aéroport BSCA, au nord, et lance désormais un appel à projet européen.

L’objectif est de trouver, d’ici le 15 février, un "exploitant". Ce dernier devra créer une filière de recyclage des avions en fin de vie, avec une valorisation de 90 % minimum du poids des aéronefs. Il devra aussi développer une plateforme d’excellence industrielle, technologique et scientifique centrée sur ce recyclage, pour renforcer la capacité industrielle existante en Europe, et enfin pouvoir gérer un volume suffisant pour accompagner la transition écologique entamée dans l’aviation, et permettre ainsi la disparition des appareils les plus polluants tout en favorisant l’apparition d’entreprises qui se chargeront de fabriquer des objets et équipements avec les matériaux recyclés. Le tout, avec une vision de "reconversion professionnelle" bien nécessaire pour la région qui souffre du chômage et du non-emploi. 

© Google Maps

Pour rappel, il est question que le gouvernement wallon participe à hauteur de 10 millions d’euros pour la Recherche&Développement et 29 millions pour les infrastructures, l’emploi, la formation et le digital. Ces fonds sont directement issus du plan de relance européen approuvé l’été dernier. Il était question de 300 emplois directs (dans le démantèlement et le recyclage), 600 à 800 emplois indirects (dans la logistique et la fabrication à base de matériaux recyclés). Le tout devrait être opérationnel d’ici 2025, mais ça pourrait bien se faire avant…

Les infos sur l'appel européen: https://www.sowaer.be/avis-de-marche/