C’est un nouveau service à la personne qui est proposé à la population par la Ville de Charleroi. Dans le cadre de son Label Handicity, les échevins Alicia Monard, Mahmut Dogru, Thomas Parmentier et leurs services respectifs mettent en place le dispositif "Relais-Signes", destiné à mieux accueillir les personnes sourdes et malentendantes.

Cette volonté de mettre sur pieds ce nouveau service s’inscrit dans la lutte que mène la ville contre toutes les discriminations. Le "Relais-Signes" est un service d’interprétation à distance pour des appels téléphoniques ou de courts entretiens entre une personne sourde et une personne entendante. Il est destiné aux appels de courte durée ou aux demandes de documents et d’informations qui ne nécessitent pas d’interprète en présentiel. "Notre Ville doit être celle de toutes les citoyennes et de tous les citoyens. Cela implique de proposer le même niveau de services à tout le monde, et d’en faciliter l’accès à celles et ceux qui ont des besoins particuliers", explique l’Echevine. "C’est dans ce cadre que nous développons, avec notre service Egalité des Chances, une série de dispositifs permettant l’accueil de publics en situation de handicap."

Concrètement, cinq maisons communales annexes, (Gilly, Marchienne, Gosselies, Charleroi et Marcinelle) ainsi que la maison du tourisme, le Centre d’Aide aux Victimes (CAV) et le service Handicontact ont donc été équipés de tablettes. Elles permettent au personnel d’accueil qui reçoit une personne sourde d’appeler directement le service Relais-Signes qui les met en contact avec un interprète en langue des signes. Le service existe également à distance. Sur le site internet de la ville, la maison du tourisme, le CAV et le service Handicontact sont désormais également accessibles aux personnes sourdes via un lien sur leur carte de visite dans l’annuaire. En cliquant sur le lien, une interprète en langue des signes traduit directement ce que l’interlocuteur répond au téléphone. "Notre priorité, c’est donner l’accessibilité, à toutes et tous, aux guichets de nos Maisons Communales Annexes (M.C.A)," poursuit Mahmut Dogru, Echevin de l’État civil.

Pour permettre ce nouveau service, les agents communaux de la ville de Charleroi ont suivi un module de formation spécifique. "Je tiens à les remercier, ils ont adopté avec beaucoup d’enthousiasme et de volonté le dispositif Relais-Signes. Pour parfaire encore l’accueil des personnes sourdes et malentendantes, un module d’initiation en langues des signes et des formations concernant d’autres types de handicap sont également en cours." précise l’Echevine de l’Egalité des Chances.

Forte de son label Handycity, la Ville poursuit ses efforts afin de devenir une Ville véritablement inclusive. Une série d’initiatives et d’activités sont ainsi mises en place afin de sensibiliser à la fois le personnel de la ville et le grand public.