Pour ses activités, le Sporting club de Montignies dispose de deux terrains de football : celui du Stade Yernaux et celui du Fiestaux à Couillet. Mais voilà : sur ce dernier site, l’éclairage nocturne est inopérant. Il est donc devenu impossible d’organiser les entrainements car seul un demi-terrain est sous les faisceaux des projecteurs -l’autre est dans l’obscurité. Si l’ensemble des équipes ont été regroupées à Montignies-sur-Sambre, la situation est devenue ingérable. Trop de monde. Au dernier conseil communal de Charleroi, le conseiller C+ Tanguy Luambua s’est fait le relai des dirigeants du club auprès de l’échevin Xavier Desgain en charge des Bâtiments. Une opération de relighting était planifiée pour le début de l’année. Covid oblige, il a fallu la reporter mais selon Xavier Desgain, le chantier démarrera encore cette année, au plus tard au dernier trimestre. « Nous avons privilégié la rénovation de nos biens de catégorie 1, c’est-à-dire les écoles et les crèches », confie-t-il.

La gestion du projet du Fiestaux va être confiée à Igretec. "Avec mon collègue Karim Chaibai, échevin des Sports, le choix a en effet été opéré de travailler dans un dossier global pour l’ensemble des terrains de sports extérieurs de la Ville de Charleroi. Cette méthode prend un peu plus de temps mais garantit pour l’ensemble des clubs une offre de surfaces de jeux avec un éclairage de qualité et respectant toutes les normes en vigueur. Il s’agit là d’un investissement sans précédent à l’échelle de la Ville." De fait. Un marché en "in house" a été attribué à l’intercommunale : il porte sur l’étude du renouvellement de l’éclairage de 41 sites et plus particulièrement pour les missions d’architecture et de stabilité (au gré des besoins) et de techniques spéciales. Un budget de plus de 380.000 euros y a été affecté. Le SC Montignies commence à trouver le temps long. Encore un peu de patience, le relighting est maintenant confirmé…