Ce n’est pas toujours facile pour une personne immigrée de s’intégrer à son nouvel environnement.

Mais à Charleroi, elles peuvent compter sur le service d’action migrant dont le CPAS de Charleroi est l’un des rares à mettre en place un service d’intégration exclusivement dédié aux personnes étrangères.

Dans ce service, deux professeurs de français donnent des cours de français langue étrangère (FLE) pour les personnes étrangères désirantes d’apprendre le français. Elles peuvent ainsi s’intégrer à une ville telle que Charleroi. "Il y a trois niveaux de cours. Ceux-ci accueillent des personnes qui habitent dans la région de Charleroi. Elles ne sont pas obligées de toucher un revenu du CPAS. Certaines personnes viennent de centre Fedasil par exemple", détaille Alexandre Van Belle, responsable du service action migrant du CPAS de Charleroi.

En temps normal, ces cours se veulent ludiques avec des sorties au théâtre ou au cinéma. Mais avec la crise du COVID ces endroits sont fermés. Durant le premier confinement, le service d’action migrant a développé des cours en ligne. "Une de nos professeurs a aussi fait des petites vidéos Youtube. Les personnes devaient ensuite envoyer leurs devoirs par mail", ajoute-t-il. Lors de la deuxième vague, ce service du CPAS de Charleroi a développé des cours individuels d’une heure où bien sûr tous les gestes barrières sont respectés.

Il était important de maintenir ces cours durant cette crise sanitaire pour les personnes étrangères. Cela leur permet d’être occupées. "Ces cours ont pour objectif l’intégration sociale à court terme et à moyen et long terme vient l’intégration professionnelle", poursuit le responsable du service action migrant du CPAS de Charleroi.

En plus de ces cours, le service d’action migrant développe des activités d’activation sociale des personnes étrangères. Celles-ci sont seulement destinées pour des personnes qui reçoivent un revenu du CPAS. Elles doivent aussi venir hors de l’Union Européenne. "Il existe trois modules. Le premier permet aux personnes de devenir bénévoles au sien du CPAS. Le deuxième, c’est groupe d’insertion classique où la question de l’estime de soi est développée. Le dernier module sert à la préparation de l’assertion professionnelle des personnes", déclare Alexandre Van Belle.

A travers cette trajectoire d’activité et de cours, le service d’action migrant aide les personnes étrangères à s’intégrer au sein de la société carolo.