La chambre du conseil de Charleroi a confirmé vendredi le mandat d'arrêt du suspect d'un féminicide qui a été commis le 27 décembre à Courcelles, dans la province de Hainaut. L'individu avait été inculpé et placé sous mandat d'arrêt pour homicide volontaire. La zone de police des Trieux était intervenue dans la soirée du 27 décembre au domicile de la victime, situé rue des Déportés à Courcelles, après avoir été prévenue par un membre de la famille de la victime vivant à l'étage. "L'ex-compagnon de la victime était présent sur place et visiblement faisait de l'esclandre", avait précisé le parquet.

L'autopsie avait révélé que le décès était survenu à la suite d'une hémorragie provoquée par les coups. Le suspect était déjà connu du parquet pour des faits de coups portés à la victime, âgée d'une soixantaine d'années.