Fermé depuis maintenant un an, les théâtres ont dû se réinventer pour maintenir le contact avec leurs spectateurs.

C’est le cas du théâtre de l’Ancre de Charleroi en dévoilant leur nouveau concept de talk-show: un rendez-vous qui se déroulera gratuitement en ligne un vendredi sur deux. "Depuis la fermeture, nous proposons des apéros-lectures à notre public. Il peut découvrir les nouveaux textes que les metteurs en scène viennent juste d’écrire", explique Noémie Haelterman, la responsable presse au théâtre de l’Ancre de Charleroi.

Avec son projet de talk-show, cet espace culturel met en avant des artistes en lien avec son théâtre, mais il va  également présenter des spectacles qui devaient se tenir durant cette saison. "L’objectif est de soutenir les différents comédiens. Nous voulons aussi que les spectateurs découvrent d’autres aspects de leur personnalité. Chaque artiste sera libre de proposer ce qu'il veut", ajoute-t-elle. Le rendez-vous sera enrichi par des échanges entre le public et la personne qui se produit en direct. "Nous allons lancer un appel sur les réseaux sociaux pour que nos spectateurs puissent proposer leurs questions. Le but est de créer une rencontre entre un artiste et le public comme s’ils étaient dans un salon"

Pour la première séance qui se tiendra le 30 avril à 19h00, Mochélan, l’enfant du pays noir, s'essayera à cet exercice.  "C’est un artiste avec lequel nous travaillons beaucoup". Il présentera ses différents projets. 

Cette initiative permet au théâtre de l’Ancre de Charleroi de maintenir un lien avec son public qui est en manque de culture. De plus, ces différentes rencontres démystifient l’univers du théâtre.

Pour l’instant, cet endroit de culture n’a pas d’action en plein air prévu. Il attend les décisions du prochain CODECO. Il espère reprendre ses activités pour le mois de juin.