Le député wallon Xavier Desgain (Écolo) a interpellé le ministre Henry

MONCEAU-SUR-SAMBRE Les riverains du Centre d’enfouissement technique du Champ de Beaumont, à Monceau-sur-Sambre, interpellent régulièrement les élus communaux et régionaux à propos du traitement des déchets opérés sur le site. Ils sont en effet convaincus que les conditions d’enfouissement de certains éléments ne se font pas selon les règles définies par la Région wallonne dans le permis d’environnement.

C’est le cas, par exemple, des plaques d’amiante ciment. Dernièrement, les riverains ont remarqué des nuages de poussière au-dessus de la zone où est déposée l’amiante. Craignant pour leur santé, ils se sont une nouvelle fois tournés vers les politiques pour que ce problème soit traité.

Le député wallon Xavier Desgain (Écolo) a, à nouveau, amené le sujet au cœur des débats parlementaires à Namur. Il a interpellé le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Mobilité, Philippe Henry (Écolo), afin que celui-ci lui précise les mesures prises par ses services pour remédier à la situation.

Xavier Desgain avait déjà interpellé oralement le ministre au mois de janvier. Des photos prises par les riverains du site montraient des sacs contenant de l’amiante déchirés ou éventrés. “De nouvelles photos du mois de mai, toujours réalisées par les riverains, montrent que ces pratiques sont toujours d’actualité, ce qui est particulièrement préoccupant”, précise le député.

Pour Écolo, certaines investigations ont été faites par la Région wallonne. Cependant, la Ville de Charleroi, directement compétente dans cette matière, n’a pas pris de mesures particulières à l’égard de l’exploitant alors que le décret relatif au permis d’environnement lui donne la capacité d’intervenir.

Xavier Desgain attend maintenant une réponse du ministre Henry afin de faire la lumière sur cette affaire. Elle devrait lui parvenir en début de semaine prochaine.



© La Dernière Heure 2012