C’est donc en l’absence du principal concerné que le dossier a été évoqué, ce jeudi matin, devant le tribunal correctionnel de Charleroi. En 2017, ce dernier a commis cinq vols avec effraction, dont certains d’entre eux se sont terminés par le vol de voitures.

Le premier fait de vol a eu lieu entre le 15 mai et le 18 mai 2017, dans une habitation. Kadir a dérobé divers outils en fracturant la porte d’entrée au pied de biche. Le tout, en laissant l’empreinte de son pouce gauche sur les lieux. Un peu plus tard, en septembre 2019, Kadir est parvenu à quitter une maison à Epinois avec deux voitures : une Mini et un Land Rover.

Le 16 octobre, troisième vol à l’intérieur d’une maison. Après avoir plié la clôture du jardin, Kadir pénètre à l’intérieur pour y voler une Audi A5. Le parquet reproche encore à Kadir le recel d’une camionnette Opel et une tentative de vol dans un garage. Une peine de 3 ans de prison est requise contre le défaillant.

Jugement le 10 février.