Le 24 mars dernier, Amine a écopé d'une peine de 18 mois de prison avec un sursis simple de 5 ans. Le tribunal correctionnel avait décidé de lui faire confiance... À tort, malheureusement.

Seulement treize jours plus tard, le 6 avril, Amine a été surpris en flagrant délit par un ouvrier Tibi, rue du Palais à Charleroi, occupé à fracasser la vitre du véhicule de Julie avec un pavé. Le voleur a juste eu le temps de prendre les deux sacs de vêtements avant de voir la police locale arriver sur les lieux. « Alors qu'il était retenu sur place par l'ouvrier de Tibi, le prévenu a voulu taper causette avec ce dernier sans oublier de lui demander une cigarette », retenait la substitute Dutrifoy, interpellée par le comportement pour le moins particulier du prévenu.

« J'avais froid et j'ai cassé la vitre pour voler des vêtements pour ne plus avoir froid et pour pouvoir manger », confirmait le jeune prévenu. Ce dernier s'était présenté à l'audience avec la veste pour femme dérobée dans la voiture. Dans un dernier geste de bonté, il avait proposé de remettre la veste au tribunal.

Le parquet avait décidé de ne pas se montrer tendre avec Amine, en requérant une peine de 30 mois de prison ferme et trois mois supplémentaires pour le séjour illégal. Le détenu écope finalement de 2 ans de prison ferme.