Les Citoyens Bonsvillersois sortent un impressionnant 45.84%, face au MR qui descend à 36.08%.

Le PS de son côté perd un siège, et Ecolo conserve son siège uniquement. 

"46% des voix, 11 sièges au conseil: c'est incroyable", réagit Mathieu Perin, nouveau bourgmestre à Les Bons Villers. Parce qu'il compte bien accepter le poste à responsabilités qui lui a été donné par les électeurs. "Il y a un an, j'étais prêt à arrêter la politique avec les histoires du CDH, et quand je me suis lancé dans cette aventure, j'en voulais mais j'étais loin de m'imaginer de l'ampleur que ça prendrait. Maintenant, il va falloir ne pas décevoir."

Et pour ne pas décevoir, il compte tenter d'ouvrir sa majorité à Ecolo. Les deux têtes de liste (Citoyens Bonsvillersois et Ecolo) se rencontrent ce dimanche soir pour en parler. 

De son côté, Emmanuel Wart, bourgmestre MR sortant, quitte la commune la tête haute: "une élection, c'est un appel démocratique. Perin gagne, et je me prépare à quitter la commune. Je l'ai appelé pour le féliciter. Je laisse la commune en bonne santé, et fier de ce qu'on y a fait. Apparemment ça n'a pas suffi pour convaincre les citoyens."