Cyprien Devilers, l’échevin de la Propreté et du Bien-Etre Animal, a décidé d’encourager les propriétaires de chiens à ramasser les déjections de leur animal en lançant l’opération "Emballe les déjections de Médor". 

  "L’abandon de déjections canines sur les trottoirs ou encore dans les parcs est totalement irrespectueux des piétons, joggeurs, cyclistes ou encore des enfants jouant sur les pelouses, explique-t-il. L’article 87 du Règlement Général de Police de Charleroi impose d’ailleurs aux propriétaires de chiens de remettre en état de propreté les lieux souillés par leur animal."

Malgré l’existence de 60 canisites et de 44 Toutounet : (distributeurs de sacs placés sur l’espace public), les agents de la Propreté restent confrontés au ramassage de quantités importantes d’excréments. La ville propose donc la distribution d’étuis et de sacs que les propriétaires de chiens pourront emmener partout avec eux : "Les 4.000 étuis sont marqués du nouveau logo de Charleroi. Chacun d’entre eux est équipé d’un rouleau de vingt sacs. Rechargeables à volonté, les étuis sont destinés aux propriétaires de chiens vivant à Charleroi. Pour les propriétaires n’appliquant pas encore le règlement général de police, cette action doit clairement mieux les équiper et les sensibiliser au respect de l’espace public. C’est une question de savoir-vivre. Les propriétaires de chiens oubliant les règles élémentaires de propreté publique circulent toujours dans le même périmètre. Cela est de nature à faciliter la tâche des agents chargés de la répression".

Cette première opération "Emballe les déjections de Médor !" sera menée en partenariat avec les vétérinaires de l’entité de Charleroi et les associations de protection animale. Si elle s’avère efficace, elle pourrait être renouvelée. En moyenne, un chien produit en moyenne 80 kg de déjections par an.