Alors que certaines écoles de promotion sociale font peau neuve grâce à un important programme de rénovation des bâtiments en vue d'améliorer les performances énergétiques, une autre bonne nouvelle est annoncée. De nouveaux subsides arrivent à point afin d'acquérir du matériel numérique. C'est en répondant à un appel à projets relatif à la stratégie numérique de l’Enseignement de Promotion sociale (ECEPS) dans le cadre du Plan de la Facilité pour la Reprise et la Résilience européenne (ou plan de relance européen) que la candidature de sept d'entre elles ont pu bénéficier d'un subside de 69.000 euros. Cette somme permettra aux ECEPS de se doter d’équipements numériques de qualité destiné à accroître l’adéquation de leur enseignement avec les attentes de leur public.

Voici l'ensemble des projets :

  • ECEPS – Charleroi langues : apprentissage actif des langues via le numérique : achat de tablettes pour les étudiants et de licences pour les TBI pour lesquelles les enseignants seront formés. Le but est de développer l’utilisation des fonctionnalités interactives des TBI et de ne pas se limiter à la diffusion de fichiers multimédias.
  • ECEPS – Charleroi cours ménagers : développement d’une bibliothèque digitale pour les cours de couture de l’établissement : achat d’un logiciel permettant la réalisation de patrons numériques, d’une imprimante spécifique permettant leur impression et d’un écran interactif (nomade) permettant à toute la classe de visualiser, de comprendre, de modifier et de travailler de manière moderne et efficace.
  • ECEPS – Gilly : le projet est d’équiper une classe d’informatique et une classe de cours généraux avec une caméra suiveuse, un grand écran et un micro-cravate sans fil pour permettre un enseignement hybride, c’est-à-dire avec des étudiants en classe et d’autres à distance. L’objectif est de lutter contre l’absentéisme et le décrochage scolaire.
  • ECEPS – Jumet : la réalité virtuelle comme stratégie pédagogique : achat de deux ordinateurs avec carte graphique dernière génération et de deux grands écrans permettant l’utilisation de casque de réalité virtuelle ainsi que d’un ordinateur portable. Ce nouveau matériel sera particulièrement intéressant pour la section "Technicien en décoration et aménagement d’espaces".
  • ECEPS – Marchienne-au-Pont : le projet "ECLIPSE" vise à aménager un local informatique au rez-de-chaussée de l’établissement et ainsi favoriser l'accès aux technologies numériques à tous les apprenants, y compris aux personnes à mobilité réduite ou qui présentent une difficulté physique passagère.
  • ECEPS – Marcinelle/Monceau : les budgets obtenus permettront le déploiement de deux projets. D’une part, des PC reconditionnés seront implantés au sein d’un "espace pédagogique numérique" en libre accès pour l’ensemble de la communauté étudiante de façon à rendre les étudiants acteurs de leurs apprentissages, à favoriser l’économie circulaire et à réduire la fracture numérique. D’autre part, l’acquisition d’un logiciel de visagisme, de tablettes et d’une imprimante portable permettra la modernisation de la formation coiffure au sein de l’établissement.
  • ECEPS – Mont-sur-Marchienne : acquisition de plusieurs mannequins pour développer la pratique professionnelle dans plusieurs formations de l’établissement : aide-soignant, aide-familial, ambulancier et diverses formations continuées du personnel soignant. Le matériel numérique permettra le déploiement d’une pédagogie active et le renforcement de la cohérence entre la théorie et la pratique via par exemple, la captation vidéo des exercices pratiques suivi d’un débriefing d’évaluation des gestes effectués et des procédures à suivre.