Ces 13 et 14 février, les écologistes iront à la rencontre des usagers des transports en commun "pour les remercier", annonce la régionale Charleroi Métropole du parti. 

Ils ont baptisé cette sortie la Saint-Valentrain. "Plus que jamais, Ecolo veut s'engager aux côtés des usagers pour des transports en commun plus fréquents, plus de places assises, des horaires respectés, des informations en temps réel, des tarifs accessibles à tous, et des gares et des arrêts bien entretenus", précise les députés de l'arrondissement, Christophe Clersy et Laurence Hennuy. 

C'est pour soutenir leurs propositions communales, provinciales, régionales, fédérales et européennes, que les membres du parti Ecolo sont dans les trains ce jeudi et qu'ils y retourneront vendredi. "Il faut des transports en commun plus performants, parce ça veut dire moins d'embouteillages et un air moins pollués. Et pour cela, il faut refinancer tous les transports en commun, parce que notre utilisation actuelle de la voiture n'est plus viable et qu'il faut des alternatives", écrivent-ils en substance dans un communiqué envoyé à la presse. 

Ce jeudi matin, ils ont embarqués à Charleroi-Sud, Châtelet, Courcelles et Gouy, Fleurus, Marchienne-au-Pont, Luttre et Obaix-Buzet ainsi qu'à Thuin. Demain, ils continueront leur action à Piéton et Chimay.

© Régionale Ecolo