Michaël Gillain a à nouveau remporté le Running Day.

Incontestablement, la course organisée par les élèves et professeurs de l’Institut Jean Jaurès de Charleroi a bénéficié de l’effet challenge de la province de Hainaut puisque les runners étaient beaucoup plus nombreux que l’an dernier : 378 pour 118 seulement lors de la première édition. Le vainqueur de la longue distance (10.4 km) était toutefois le même : Michaël Gillain.

Comme un présage, sa photo figurait sur les folders annonçant cette 2e édition du Running Day. "Le parcours était très vallonné", raconta-t-il. "Je savais donc que je ne devais pas partir comme un fou, c’est pourquoi j’ai laissé filer les coureurs du 5 km. À la séparation des deux distances, j’avais créé un petit écart sur Christophe Geens et j’ai su le maintenir jusqu’à l’arrivée. Mon temps de 37.24 est certes nettement moins bon que celui établi l’an dernier, mais le circuit avait été rallongé."

Cette deuxième victoire consécutive à Jean Jaurès le ravissait. "Je reviendrai l’an prochain pour tenter la passe de trois !"

En attendant, il va se consacrer aux triathlons et duathlons, ses deux disciplines de prédilection. "Cette course entrait dans le cadre de ma préparation, tout comme le run and bike que j’ai gagné il y a quelques semaines avec Valentin Dessy à Froidchapelle. Je veux réaliser de grandes choses cette année : je chercherai à renouveler mon titre de champion francophone dans ma catégorie des U23 remporté l’an dernier sur le triathlon sprint de Bertrix, tout en visant le Top 5 au classement général du challenge Supercoupe. Au challenge francophone de duathlon, le podium au classement général sera le minimum requis."

Depuis son titre de champion de Belgique remporté sur la distance olympique chez les juniors en 2012 (le premier sacre national d’un triathlète de l’ATCC), le Ransartois continue de progresser. Il fait partie de la structure d’athlètes BH Bikes Belgium Team.