L’ARYV, l’Athénée Royal Yvonne Vieslet, à Marchienne-au-Pont, est passé pour cette rentrée à un nouveau système de cours modulaires, à 45 minutes au lieu de 50. Ce qui permet d’envisager un cursus complet… tout en suivant une passion à côté : théâtre, musique, ou football. Et c’est ce qui a poussé le Sporting de Charleroi à aller rencontrer la direction pour un partenariat inédit, pour son école des jeunes.

"La vie d’un jeune joueur dans un club d’élite est difficile : il devait non seulement suivre son cursus scolaire, mais en plus il avait des entraînements après les journées de cours, pour finir à 20 h 30 voire plus tard, alors qu’il reste encore les devoirs à faire. C’est un stress difficile à porter, pour l’enfant bien sûr, mais aussi pour les familles qui doivent faire de nombreux sacrifices s’ils veulent soutenir le rêve de leur enfant d’être pro", explique Alain Decuyper, de l’école des jeunes du RSCS. "Mais avec l’Athénée Royal Yvonne Vieslet, on a pu trouver un équilibre entre cursus scolaire complet, du sport de top niveau et équilibre pour la qualité de la vie privée."

© van Kasteel

En effet, dès la rentrée, le projet pilote "foot-école" verra les U15 et U16 entrer à l’Athénée en 3e et 4e secondaires… avec une grille horaire complète, cinq entraînements par semaine et des journées qui finiront vers 17 heures (y compris le mercredi) : la quarantaine d’enfants arrivera le matin et auront cours jusqu’à 14 h 35, puis un bus les emmènera vers l’entraînement qui se termine à 16 h 45, le temps de rentrer chez eux ou jusqu’à l’internat des Marlaires à Gosselies. "Il n’y aura que des cours à l’école le vendredi, pour leur laisser le repos avant les compétitions du samedi", conclut Alain Decuyper.

Ce petit miracle, "qui permet enfin en Belgique de coupler vie normale et vie élitiste au foot" comme le soulignait Mehdi Bayat, c’est grâce à la modularité proposée par l’ARYV : "fini de devoir choisir entre l’école et la passion, grâce au nouveau décret on peut proposer des cours en générale, technique ou professionnelle et à côté faire du foot, comme notre partenariat actuel avec le Sporting, ou du théâtre, du chant, de la musique, un autre sport, etc.", se réjouit la directrice Vinciane Tosini. "L’Athénée espère d’autres partenariats prochainement, avec des académies et des clubs."

De son côté, le Sporting veut implanter un projet similaire en 5e-6e l’an prochaine.