Elise est une jeune assistante vétérinaire qui est passionnée par les cobayes, que l’on connaît plus généralement sous le nom de cochon d’Inde. Cette jeune femme s’est lancée dans la création d’un refuge à Pont-à-Celles pour accueillir ces petits rongeurs. "J’ai aidé une personne qui soignait les cobayes. Malheureusement, elle a arrêté son activité. Mais moi, je voulais continuer. Et donc, j’ai eu l’idée d’ouvrir un refuge dédié à ceux-ci", explique Elise Tordeurs.

Pour l’instant, le local où sera installé le refuge est en travaux. C’est pour cette raison qu’une cagnotte a été lancée. "Pour le moment, nous avons récolté 400 € sur les 1500 €", ajoute-t-elle.

Mais cette jeune assistante vétérinaire a aussi remarqué que ces petits mammifères subissent beaucoup d’abandons. "Il peut avoir des raisons simples concernant les abandons des cobayes, par exemple la personne peut déménager et donc ne plus avoir de place pour son animal. Mais certaines personnes les libèrent dans la nature en pensant qu’ils vont survivre. Mais en effet, ils vont mourir dans la nature. Les cobayes sont fragiles. Ils ont besoin d’un apport de fruits et de légumes frais tous les jours pour synthétiser la vitamine C. Dans la nature ils ne peuvent pas en trouver", détaille Elise.

Cette dernière recommande aux personnes qui possèdent un cochon d’Inde de consulter un vétérinaire spécialisé en NACK pour soigner ce genre d’animal.