Les travaux, qui sont menés dans le but de sécuriser le site aéroportuaire après les attentats, devraient durer deux ans et être terminés en décembre 2022.

Au lendemain des attentats de Bruxelles et Zaventem (2016), Brussels South Charleroi Airport a en effet pris la décision de repenser ses accès et la sécurité aux abords de ses infrastructures. Le gouvernement wallon a d'ailleurs considéré ces travaux comme prioritaires. La Wallonie finance l'entièreté des travaux, à l'exception de la partie qui concerne les activités commerciales. L'estimation globale du marché se chiffre à 16.294.498 €, dont 15.401.558 € pris en charge par la Wallonie et 892.940 € par BSCA. Deux chantiers distincts se dérouleront simultanément sur le site de l'aéroport, celui de l'esplanade et celui du futur bâtiment prévu pour le contrôle des frontières. Le chantier de la future esplanade de Brussels South Charleroi Airport couvre une superficie de 8.500m².

A l'issue des travaux, la tente blanche sera remplacée par un bâtiment de pré-contrôles d'une superficie de 800m², précédé d'un auvent de 450m². Passagers et accompagnants seront ensuite redirigés vers le terminal à l'abri des intempéries via un auvent de 840m². Il aura lieu en trois phases espacés entre le 12 novembre de cette année et octobre 2022. Le futur bâtiment prévu pour le contrôle des frontières aura, quant à lui, une superficie de 3.000m². Soit 1.000m² sur trois niveaux, à savoir un niveau pour les départs, un pour les arrivées et un troisième étage destiné à accueillir des bureaux et une partie horeca.

Les travaux auront lieu entre jeudi 12 novembre 2020 et décembre 2022. Durant les travaux, le terminal 1 de Brussels South Charleroi Airport restera accessible et opérationnel. "L'aéroport, en collaboration avec les entreprises prenant part aux travaux, veillera scrupuleusement à la sécurité de tous. Une signalétique claire sera, par ailleurs, installée afin de guider les usagers de l'aéroport de Bruxelles-Charleroi", assurent les responsables de BSCA.