En cette journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, la plateforme 2103 , qui est une des plus grandes associations de la lutte contre le racisme en Belgique, a organisé pour la première fois une manifestation statique au Parc Reine Astrid à Charleroi. "Il y a peu de gens qui savent que le 21 mars est la journée internationale de la lutte contre le racisme. Il est donc important de le rappeler, surtout avec tous les événements qui se sont passés en 2020 : la mort de George Floyd, le mouvement Black Lives Matter mais aussi les violences policières. A Charleroi, il y a encore du contrôle de faciès. Nous en sommes tous un peu victimes quand nous sommes d’origine étrangère. Il faut que cela cesse", explique Sabrina Boukarfa, responsable locale de la plateforme 2103.

© Della Mora

Lors de cette manifestation à Charleroi, de nombreux intervenants ont pris la parole pour dénoncer le racisme dans différents secteurs de la société. "Notre message, c’est que la date du 21 mars soit une vraie journée de lutte contre le racisme. Nous avons plusieurs revendications comme le droit à l’emploi, le droit au logement. A Charleroi qui est une ville assez précarisée, du racisme ordinaire se crée. Souvent on essaye de monter les personnes les unes contre les autres", ajoute la responsable locale de la plateforme 2103.

Cependant, tout n’est pas si noir. La Ville de Charleroi a renommé une de ses rues au nom de Patrice Lumumba." Nous allons continuer à marteler nos revendications toute l’année".