Charleroi Le jugement aura lieu le 20 juin.

Charles-Henry S. est poursuivi pour plusieurs préventions qui le concernent, lui et Hugues, l’amant de sa femme. Après avoir appris la trahison de sa femme, l’homme avait prétexté un accident pour donner rendez-vous à la victime. Ce dernier pensait communiquer avec sa maîtresse. 

À l’hôpital Marie Curie, Charles-Henry le blessait à l’aide d’un cutter. Ensuite, il s’était rendu au domicile de l’amant pour y détruire le mobilier après avoir volé la clé de l’immeuble dans le sac de sa femme. Le ministère public a requis 12 mois de prison, sans s’opposer à un sursis vu le contexte de l’affaire. Jugement, le 20 juin.