Les hôpitaux de Charleroi se rapprochent du seuil de saturation. Si la situation n'est pas encore aussi critique qu'à Liège, les hôpitaux du Pays Noir sont clairement débordés. Tellement que l'ISPPC (Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi), qui gère le CHU, en a appelé au confinement dans une lettre au Premier Ministre, signalaient nos confrères de la RTBF.

En attendant un éventuel confinement, La Ville de Charleroi, de son côté, indique chercher des solutions alternatives, et évoque la possibilité de louer un hôtel pour y installer des personnes malades du Covid mais qui ont dépassé la phase critique et qui ne nécessitent plus autant d'attention. "Nous en discutons", explique le bourgmestre Paul Magnette à La Nouvelle Gazette. "L'avantage d'un tel endroit c'est qu'il est fonctionnel directement, avec des chambres prêtes et des cuisines aussi... mais ça ne réglera pas le problème du personnel nécessaire."

En effet, soigner un patient Covid nécessite près de trois fois plus de personnel que pour un malade "classique", non-Covid, notait encore l'ISPPC dans son courrier d'alerte.