Un passage à tabac pour un motif futile. Voici un parfait résumé du dossier qui a été évoqué ce vendredi matin devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Le 25 mai 2019, Lucas admet avoir vu rouge et frappé François.

Pourquoi ? Parce que le prévenu a vu rouge en apprenant la relation sentimentale entre François et une de ses ex-copines. Ex pour laquelle François avait encore des sentiments. De l’aveu même du parquet de Charleroi, Lucas s’est véritablement enchaîné sur la victime avant de s’excuser dès le lendemain de la scène en lui envoyant plusieurs messages.

Le jeune Lucas aurait pu éviter de comparaître, en audience publique, devant le tribunal correctionnel. Le parquet avait mis en place une médiation pénale. Opération qui a avorté suite à un désaccord sur l’indemnité à verser à François. Le substitut Brichet ne s’oppose pas à voir Lucas exécuter une peine de travail.

Le jugement sera prononcé le 24 septembre prochain.