La police locale a lancé deux opérations de lutte contre les stupéfiants, sur la ville haute, les 19 et 20 novembre derniers. Comme elle le fait régulièrement, presque deux fois par semaine, depuis ces derniers mois.

"Notre police locale cible cette zone particulièrement active en matière de deal de rue, avec des actions spécifiques et répétées. L’objectif est évidemment, dans le cadre de notre Plan Zonal de Sécurité et du plan d’action spécifique à la lutte contre les nuisances dues aux stupéfiants, de mettre les délinquants sous pression et pacifier au maximum l’espace public", explique le premier inspecteur principal David Quinaux, porte-parole de la police.

Le PSO (Peloton Sécurisation et Ordre Public), avec l’appui de la Section Canine, du Centre Local de Communication, de la Direction des Opération et de la police fédérale interviennent sur la ville haute. Et durant ces deux opérations, jeudi et vendredi dernier, pas moins de 20 personnes ont été privées de liberté administrativement, des stupéfiants ont de nouveau été saisis, des dossiers pour séjour illégal ont été rédigés… "Et nous continuerons à maintenir la pression sur ces quartiers, afin de rétablir un certain calme dans les rues : c’est une lutte de tous les instants qui porte ses fruits grâce à la persévérance des équipes", note encore David Quinaux.