Ce mercredi, Mallory comparaît devant le tribunal correctionnel de Charleroi après avoir fait l’objet d’une procédure accélérée. Il y a seulement 16 jours, Mallory et sa sœur se sont disputés au domicile familial d’Aiseau-Presles.

Blessée au nez, la frangine prétend avoir reçu un coup de poing dans le nez. Mallory, lui, dit avoir repoussé cette dernière. "Elle a pété un câble, car j’avais laissé la porte ouverte. Elle est arrivée agressivement vers moi et je l’ai juste repoussée."

Face à la minimisation des faits de la part de Mallory, le parquet a souhaité qu’il comparaisse rapidement devant la justice. Une peine de 10 mois de prison, avec une peine de travail, est requise. Jugement le 1er septembre.