Marwan Yahiaoui a été reconnu coupable, mercredi, d'avoir tué son père Ahmed par strangulation, le 23 décembre 2017. Les jurés ont été convaincus par les aveux du jeune homme, corroborés par les constatations médico-légales.

Rappel des faits: Ahmed Yahiaoui, la victime, était père de deux filles et d'un garçon, Marwan, 21 ans au moment des faits. Il s'était séparé de leur mère en 2014 et le divorce était en cours. Ahmed Yahiaoui avait souhaité mettre en vente la maison familiale située rue du Louât à Farciennes. Marwan craignait se retrouver sans domicile et il avait souhaité revoir son père pour évoquer cette vente.

Le 23 décembre, Ahmed Yahiaoui s'est rendu en bus à Farciennes. Il a rencontré son fils en début d'après-midi et ils ont discuté, en se promenant dans le parc de Farciennes. La victime n'a ensuite plus donné le moindre signe de vie depuis le milieu d'après-midi. Après l'avoir tué, son fils s'est débarrassé de son téléphone portable, qu'il avait démonté.

Entendu à titre de témoin, Marwan Yahiaoui est rapidement devenu suspect. Il est passé aux aveux le 29 décembre et il a indiqué où se trouvait le corps de son père, qu'il avait enterré dans un bois.

Le débat sur la peine aura lieu jeudi.