Peut-être que Mike était trop occupé à se défouler sur sa précieuse PlayStation ce lundi matin, alors qu'il était convoqué devant le tribunal correctionnel pour donner ses explications sur la scène de coups et blessures volontaires le 17 mars 2020.

Ce jour-là, le prévenu a poussé sa compagne dans les escaliers. Cette dernière était enceinte de 5 mois au moment des faits et d'après elle, Mike n'a pas supporté de ne plus être en mesure de jouer à sa PlayStation à cause de l'électricité éteint par la victime.

Pour le parquet, il n'existe aucune difficulté sur la culpabilité du prévenu. D'autant plus que ce dernier avait admis la poussée dans les escaliers juste après les faits, lors de l'intervention policière au domicile conjugal. Selon lui, toutefois, c'est une dispute pour le chien et ses odeurs qui est à l'origine de la scène.

Ce lundi matin, le parquet a requis une peine de 2 ans de prison par défaut contre Mike. Ce dernier est déjà bien connu pour des faits de violence envers des ex-compagnes et se trouve même en état de récidive à cause d'une condamnation à 2 ans de prison avec un sursis probatoire pour des faits similaires.

Mike sera-t-il présent pour connaître sa peine par défaut ? Réponse le 13 juin prochain.