Âgé de 62 ans, Nicolas a déjà été condamné à plusieurs reprises par le passé. Vol avec violence: 3 ans, stupéfiants: 2, 5 et 8 ans de prison, coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner: 5 ans. En tout, Nicolas a déjà passé 25 ans de sa vie derrière les barreaux.

Ce vendredi matin, le prévenu a obtenu une mesure de faveur pour une scène de violence conjugale. Pour le parquet, Solange (prénom d'emprunt) est une femme soumise, coincée dans une relation de violence avec Nicolas. Le 4 juillet 2020, à Roux (Charleroi), un témoin a alerté la police. Quand la police intervient sur place, la victime est en pleurs. "Je lui ai pris les clés parce qu'elle avait bu et je ne voulais pas qu'elle reprenne la voiture. Elle m'a donc griffée et je l'ai repoussée", a précisé Nicolas.

Pour le parquet, le comportement du prévenu méritait une peine de prison ferme. Me Donatangelo, à la défense, a finalement obtenu la mesure de faveur plaidée: une peine de probation autonome de 2 ans, avec comme conditions de s'abstenir de consommer de l'alcool et entamer un suivi psychologique pour gérer sa violence.