Le bourgmestre Paul Magnette a accordé trois dérogation à des opérateurs culturels : le cinéma Pathé Gaumont pourra accueillir 75% de sa capacité, salle par salle en fonction de leur capacité respective; Le Palais des Beaux-Arts (PBA), dont la capacité s'élève à 1.800 places pourra accueillir 1.080 personnes, soit 60%; Charleroi Danse pourra, quant à elle, accueillir 210 spectateurs dans la Grande salle de spectacle et 84 dans le Grand studio.

Ces mesures seront d'application "dans les prochains jours", signale la Ville de Charleroi, dès que les opérateurs culturels auront reçu leur dérogation. 

Depuis le 22 août, un arrêté ministériel faisant suite au Conseil Nationale de Sécurité laisse la possibilité aux bourgmestres de déroger, moyennant des protocoles stricts établis par le gouvernement fédéral. "Durement touchés par la crise sanitaire et la fermeture forcée de leurs établissements, trois opérateurs ont remis une proposition de protocole qui a été validée par la ministre compétente ainsi que par un virologue", spécifie la Ville. "Ces dérogations ont été octroyées dans le respect strict des consignes édictées par la Ministre de la Culture, notamment le placement par bulles restreintes, un siège d'espace entre les bulles, le port du masque pendant les représentation, la désinfection des mains et de bonnes conditions de ventilation."