Le père de 4 enfants âgés de 3 à 14 ans a un sérieux problème de dépendance à la drogue. Ce qu’aime le trentenaire, c’est la cocaïne et le cannabis. Michal admet en consommer 2 à 3 fois par semaine. Ce mardi, le trentenaire avait la possibilité d’échapper aux poursuites judiciaires, mais l’homme n’a jamais su payer les 400 euros que le parquet lui avait proposés à cause de difficultés financières…

Michal est donc poursuivi pour trois préventions : deux détentions d’armes et une détention de produits stupéfiants. Tout cela a été découvert à son domicile de Dampremy, lors d’une perquisition. Les enquêteurs avaient débarqué chez Michal, à la suite de la découverte d’une plantation de cannabis juste après un incendie. Sur place, un contrat de bail signé par le frère de Michal avait permis de remonter jusqu'au domicile du prévenu, qui hébergeait son frère.

Un pistolet FN et un pistolet Beretta, chargés et chambrées, se trouvaient à portée de mains de tous. Les policiers ont également mis la main sur 1,29 gr de cocaïne. Absent au tribunal à la suite d’un sérieux accident de moto, Michal est en aveux des faits.

Le parquet a requis deux peines distinctes : une peine d’amende pour la détention des deux armes et une peine de minimum 4 mois de prison avec amende pour l’infraction en matière de stupéfiants. Me Ciccarone, l’avocate de Michal, souhaite voir son client prendre en charge sa dépendance et suggère la mise en place d’une probation autonome.

Jugement le 14 septembre.