Madison n’en pouvait plus du comportement de Michel, son voisin, qui n’hésitait pas à tout faire pour se faire remarquer.

Tout d’abord, le voisin a harcelé Madison via des appels, mais également via Facebook, où il insultait ouvertement sa voisine. Pour ne pas la laisser tranquille, Michel laissait également tourner la télévision toute la nuit, faisait sans arrêt du boucan et frappait dans les murs.

Madison a également été menacée par le prévenu, avec une barre de fer. Michel, absent lors de l’audience le 17 juin dernier, risquait d’être condamné à la peine de 10 mois de prison requise par le parquet.

Bien présent pour écouter son prononcé, Michel devrait sans doute former opposition au jugement.