Madison, elle, était bien présente pour confirmer sa volonté d’être reconnue en tant que victime du comportement de Michel, son voisin qui n’hésite pas à tout faire pour se faire remarquer.

Tout d’abord, le voisin harcèle Madison via des appels, mais également via Facebook, où il insulte ouvertement sa voisine. Pour ne pas la laisser tranquille, Michel laisse tourner la télévision toute la nuit, fait sans arrêt du boucan et frappe dans les murs.

Madison a également été menacée par le prévenu, avec une barre de fer. Michel présente un antécédent judiciaire qui remonte déjà à 1990. Le parquet a requis une peine de 10 mois de prison.

Jugement le 16 septembre.