La chorégraphe belge voulait écrire un solo de danse pour sa collaboratrice Gabriella Iacono

CHARLEROI Le centre chorégraphique de la Fédération Wallonie Bruxelles Charleroi/Danses débute sa nouvelle saison par un solo. C’est une nouvelle fois la chorégraphe belge du centre, Michèle Anne De Mey, qui est ainsi mise à l’honneur. Lamento a été spécialement créé pour la danseuse de sa troupe, Gabriella Iacono. “J’avais envie de préparer une chorégraphie pour elle depuis longtemps”, explique la chorégraphe.

Gabriella Iacono travaillait déjà à Charleroi/Danses du temps de Frédéric Flament. Il y a six ans, Michèle Anne De Mey l’a rencontrée et a eu un véritable coup de cœur pour cette danseuse.

“Nous ne nous sommes plus quittées. Gabriella a participé à Sinfonia Eroica, Neige ou encore Kiss and cry. Aujourd’hui, nous formons un groupe artistique permanent avec Grégory Grosjean. La fidélité, la confiance et l’écoute sont très importantes et cela fonctionne bien. Je ne pensais pas, un jour, créer un spectacle pour lequel je n’imagine pas une autre danseuse qu’elle.”

Avec Lamento , Michèle Anne De Mey a aussi voulu rendre un hommage à la danse. “Lamento fait partie de l’œuvre Arianna. Dans la mythologie grecque, Arianne se retrouve seule sur une île. Le thème du spectacle est donc la solitude. La danseuse se réveille et est abandonnée. Plusieurs lamentos sont diffusés. Les lumières et la musique mettent en avant les différentes étapes du deuil, de l’abandon.”

Le spectacle a été créé en mai dernier à La Raffinerie, à Bruxelles. Il sera présenté, jeudi, vendredi et samedi à 20 h 30, aux Écuries, situées au boulevard Mayence, à Charleroi. L’équipe partira ensuite en tournée à travers la France.

La chorégraphe sera une seconde fois mise à l’honneur au cours de la saison avec la reprise de Kiss and cry en décembre.

Réservations : 071/31.12.12.



© La Dernière Heure 2012