Le plan zonal de sécurité, entamé en 2014, a bien fonctionné à Montingy-le-Tilleul. La criminalité a baissé en trois ans. De fait, la zone de police locale Germinalt prolonge ce plan jusqu’en 2019.

Les principaux objectifs autour de ce plan étaient la délinquance environnementale, la sécurité routière, les vols dans les habitations, le trafic et la consommation de stupéfiants. Dans la prolongation du plan de sécurité, une nouvelle priorité est instaurée : contribuer à maîtriser le radicalisme, l’extrémisme violent et le terrorisme. Cet objectif est applicable sur toutes les zones de police de Belgique.

Durant trois ans, les patrouilles et les interventions ont été nombreuses. L’efficacité de la police est devenue meilleure. Ils savent à présent les rues à risque, ce qui permet de gérer les problèmes plus rapidement. On observe une baisse de la criminalité dans la commune. Les heures prestées par les policiers ont diminué : 4.808 heures en 2016 contre 7.076 heures en 2015. Cette diminution s’explique par le fait que les policiers savent où patrouiller et à quel moment.

On constate une nette diminution de vols dans les habitations. Ceux-ci sont plus nombreux durant les vacances. Il y a 63 vols en moins. En effet, on compte 170 vols en 2015 et 107 en 2016.

Quant aux stupéfiants, c’est l’inverse. Les infractions de trafic ou de consommation de stupéfiants ont augmenté. Ceci s’explique justement par une bonne maîtrise des policiers sur la zone. Ils connaissent les lieux à risque et donc peuvent plus facilement identifier les problèmes.

Il y a donc plus d’arrestations, ce qui signifie une commune plus en sécurité. En effet, cela passe de 26 détentions en 2014 à 52 en 2016, de 6 ventes à 8, et de 1 culture à 3 en 2016. Ces chiffres prouvent que le plan zonal de sécurité a été efficace jusqu’à présent et cela ne peut que continuer dans cette voie.

L.Or.