Omar connaît un gros problème de dépendance à l’alcool, à l’héroïne et au cannabis. D’après lui, c’est cette consommation qui explique son comportement inacceptable le 5 juin dernier…

Ce jour-là, Mathilde marche tranquillement dans le centre-ville de Charleroi. À 80 ans, cette dernière pense être en sécurité sur la voie publique… Jusqu’au moment où elle croise Omar qui l’agresse en la saisissant par les poignets pour lui retirer sa montre-bracelet et son sac à main.

Pas de violence ni de menace

Face au tribunal correctionnel, Omar admet avoir voulu retirer le bijou, mais en douceur. "Je l’ai prise par la main pour savoir si elle avait besoin d’aide et j’ai tenté de lui retirer sa montre", explique-t-il. Mais cette version des faits ne correspond pas aux déclarations de Mathilde et d’un témoin. "La victime s’est sentie menacée, mais a résisté à l’agression. Un témoin a entendu le prévenu dire "laisse le sac, laisse le sac." La pauvre dame se trouvait en état de choc," souligne la substitute Pied.

Cette dernière a requis une peine de 18 mois de prison pour la tentative de vol avec violence. Un mois supplémentaire de prison est également requis pour le séjour illégal. Jugement le 22 juillet.