Et si on ouvrait les salles multisports, de musculation, de gym, etc. présentes dans les établissements scolaires wallons aux clubs, après les heures de cours? C'est la proposition des députés wallons Hervé Cornillie (MR), Christophe Clersy (Ecolo) et Thierry Witsel (PS), qui signent un rapport parlementaire allant en ce sens.

"Pendant près de 50% du temps, les infrastructures sportives des écoles ne sont pas utilisées, alors qu'en parallèle les infrastructures publiques et privées ne peuvent pas accueillir tous les clubs sportifs, surtout les petits, parce que les salles sont complètes", introduit Christophe Clersy. "Et on connaît l'importance du sport pour la population. En Hainaut, un jeune sur dix est en situation d'obésité, et 30% de la population est en surpoids." A ce constat, le rapport ajoute aussi les difficultés budgétaires, que ce soit à la Région wallonne, à la Fédération Wallonie-Bruxelles et au sein des communes : personne n'a les moyens de continuer à construire des infrastructures sportives à tout va. 

D'où la proposition d'établir un cadastre des infrastructures sportives, "qui existe déjà mais est incomplet et ne comprend de toute façon pas celles des établissements scolaires", pour penser - dès que possible puisque le processus pourrait être long - à plutôt rénover les infrastructures sportives des écoles, d'investir un peu dans la création d'accès séparés du bâtiment scolaire (classes, bureaux, etc.) lui-même, et surtout remettre les salles sportives de ces établissements aux normes des différentes fédérations. "Mais aussi d'y penser dès la construction de ces espaces. En faisant le tour des écoles, on s'est rendu compte que de nombreuses salles n'étaient pas aux normes : terrains de mini-foot trop petits, plafonds de salles de tennis trop bas, etc. Ce n'est pas une critique envers les écoles, qui doivent souvent faire avec des bouts de chandelle et improviser, mais un constat."

Alors, sur papier, l'idée semble excellente : ça créerait des accès à des salles de sports supplémentaires pour un budget bien moindre que s'il fallait en construire de nouvelles, mais aussi des salles bien situées et réparties sur le territoire, puisqu'elles seraient accolées aux établissements scolaires. Mais plusieurs difficultés se présentent : comment séparer l'accès de la salle de sports et de l'école elle-même? Qui et comment paie pour l'usure du matériel, les douches, les chauffages... ? Quels budgets pour faire les rénovations dans les écoles où les infrastructures sont trop vétustes ? Comment s'assurer que les salles soient bien utilisées, qu'on évite d'avoir des canettes de bières abandonnées pour la reprise des cours par exemple ? Faut-il revoir la réglementation des subsides pour permettre la création de buvettes dans les écoles, puisqu'on sait que pour beaucoup de clubs la troisième mi-temps et le petit Horeca sont les rentrées d'argent qui leur permettent de rester à flot ? Qui s'occupe des conventions, des clés, tout le côté administratif, sachant que les écoles n'ont pas le temps de se consacrer à cela en plus de leur mission éducative ? 

Pour répondre à ces questions, le débat parlementaire devra se faire dans les prochains mois. Mais la première piste évoquée par le député Christophe Clersy serait de lier des liens entre Région wallonne et Fédération Wallonie-Bruxelles, afin que les compétences "infrastructures sportives" et "infrastructures scolaires" soient gérées conjointement, et leurs budgets aussi. Les députés ont aussi établi une liste de recommandations à l'attention du gouvernement : créer un vade-mecum des bonnes pratiques qui se font déjà dans certaines écoles de Wallonie pour s'inspirer des bonnes idées; donner une assistance administrative aux écoles qui n'ont pas le temps de se pencher sur les tarifs, les concessions, les assurances; sortir de la logique actuelle de financement et de subventionnement pour ouvrir davantage les établissements scolaires; adapter les infrastructures aux normes des fédérations pour accueillir les clubs et créer des accès séparés du reste des bâtiments scolaires.