La citation à comparaître devant le tribunal correctionnel a pourtant été envoyée à l’adresse où Farid doit purger sa surveillance électronique. Mais le prévenu n’est jamais apparu dans la salle 259 du palais de justice de Charleroi…

Le 21 octobre 2018, ce dernier est suspecté d’avoir voulu tuer Hicham en lui tirant dessus avec une arme à feu. Ciblé par-derrière, Hicham a finalement été blessé à l’oreille gauche… L’enquête, ouverte par les autorités judiciaires, a été compliquée à cause de l’attitude de la victime.

À plusieurs reprises, Hicham a refusé de communiquer quoi que ce soit sur l’auteur des faits. Tout comme l’homme qui l’accompagnait, ce jour-là. « Il n’a pas voulu reconnaître le prévenu sur un panel-photo par peur de représailles », indique le parquet. Fort heureusement, le véhicule utilisé par le prévenu a été identifié comme étant loué par Farid. Son GSM a également borné non loin des lieux, au moment des faits.

Une peine de 5 ans a été requise, par défaut, contre Farid. Jugement le 20 octobre.