Le 13 février 2020, Mohamed, également connu via plusieurs alias, a écopé d’une lourde peine de 40 mois de prison pour une violente bagarre dans un café. C’est parce qu’il exécute cette peine de prison que le trentenaire se présente menottes aux poignets devant la justice.

En septembre prochain, Mohamed risque sans trop de surprise de rajouter une ligne à son casier judiciaire. Et pour cause, puisqu’il s’est montré violent envers Roseline, son épouse. Une première scène a eu lieu le 18 octobre 2019 au domicile du couple. Mohamed a proféré des menaces de mort à son épouse, quand cette dernière lui a signifié son intention de mettre fin à leur relation… « Si tu retires mon domicile, je te plante. Si tu descends, tu es morte », a crié Mohamed.

Une semaine plus tard, ce dernier a porté plusieurs coups au visage, bras et thorax de la victime alors qu’il s’est rendu au domicile conjugal pour réclamer de l’argent. En état de récidive suite à une première lourde condamnation à 4 ans de prison en 2012, Mohamed risque d’être condamné à la prison ferme. Le parquet a requis une peine d’un an. Jugement le 23 septembre.