Le tribunal correctionnel de Charleroi n’a pas prononcé, ce lundi, de peine supplémentaire à Mohamed. Ce dernier, détenu à la prison et déjà condamné à de multiples reprises par la justice, avait plaidé une absorption avec une condamnation précédente à 30 mois de prison ferme.

Le 19 mars 2018, Mohamed s’est introduit au domicile de Marcel à Charleroi. Mohamed a embarqué divers objets électroniques pour lui permettre de financer sa consommation de cocaïne. Une peine de deux ans de prison ferme avait été requise par la substitute Vanhollebeke.